lundi 23 octobre 2017

Qui contrôle le présent contrôle le passé et qui contrôle le passé contrôle le futur.

https://fr.wikipedia.org/wiki/George_Orwell
Constatation d'Orwell après sa participation à la guerre d'Espagne contre Franco et les franquistes, dont les héritiers tentent maintenant de faire croire au monde que l'Espagne n'est pas composée de plusieurs nations.
Avant les Habsbourg (suivis par les Bourbons qui y règnent toujours), on disait « les Espagnes » puisqu'il y avait plusieurs rois ou reines et plusieurs royaumes : le roi d'Aragon (royaume qui comprenait, entre autres, la Catalogne), le roi de Castille, etc.
Mais la pensée d'Orwell révèle, plus largement, comment les perceptions du passé historique diffèrent selon ceux qui dirigent le présent (et ces perceptions sont toujours, en grande partie, erronées car faites pour bénéficier aux maîtres du présent) et comment le devenir futur d'une société est toujours régi par ces perceptions (erronées) du passé.
Quand les peuples s'affranchissent des erreurs que les maîtres du présent leur imposent (ceux-ci perdant, au moins, le pouvoir culturel et idéologique), le présent explose, les perceptions du passé également, et les peuples choisissent un autre futur que celui qu'on leur imposait.

Le haïku de l'étoile de fruit


Le haïku de l'étoile de fruit

un parfum d'étoile
irradiant le soleil
l'étoile de fruit


dimanche 22 octobre 2017

Température du jour à Arvida (22 octobre 2017)

Le sourire du chien

https://fr.wikipedia.org/wiki/Victor_Hugo
Et pour ceux qu'il aime, il sourit sans fin !

Une dame, à sa haute fenêtre,/Blonde aux yeux noirs, en ses habits anciens


Fantaisie


Il est un air pour qui je donnerais
Tout Rossini, tout Mozart et tout Weber,
Un air très-vieux, languissant et funèbre,
Qui pour moi seul a des charmes secrets.

Or, chaque fois que je viens à l'entendre,
De deux cents ans mon âme rajeunit :
C'est sous Louis treize; et je crois voir s'étendre
Un coteau vert, que le couchant jaunit,

Puis un château de brique à coins de pierre,
Aux vitraux teints de rougeâtres couleurs,
Ceint de grands parcs, avec une rivière
Baignant ses pieds, qui coule entre des fleurs ;

Puis une dame, à sa haute fenêtre,
Blonde aux yeux noirs, en ses habits anciens,
Que dans une autre existence peut-être,
J'ai déjà vue... et dont je me souviens !

Citrouilles chic

Rentrez vos citrouilles d'Halloween, elles sont de mauvais goût !
Voyez celles que les gens chic des beaux quartiers de New York placent sur leur balcon !
Vous devriez voir les bonbons d'or qu'on distribuera aux enfants bien élevés et chiquement déguisés qui viendront sonner à cette porte.

samedi 21 octobre 2017

Température du jour à Arvida (21 octobre 2017)


Le haïku de l'infidèle


Le haïku de l'infidèle

tue-la doucement
qu'apporte-t-elle à ta nuit
elle est infidèle

Escalier satanique

C'est au Vatican que cet escalier à double hélice vous jettera ce regard satanique.
Rien d'étonnant de la part des bâtiments de cette église qui, héritière assumée de l'empire romain, a su transmettre les méthodes de gestion meurtrières de celui-ci, entre autres, à la Mafia sous ses diverses appellations, aux partis totalitaires et aux dictatures.
Pas besoin d'imaginer un enfer d'après la mort : il existe dans notre monde, sur notre planète, en attendant de s'étendre à l'univers entier !

vendredi 20 octobre 2017

Température du jour à Arvida (20 octobre 2017)


Vitraux de métro

Ce sont les vitraux de la station de métro « Charlevoix », à Montréal.
Ils sont de Mario Merola et Pierre Osterrath.
Les stations de métro ont, en quelque sorte, remplacé les églises comme lieux d'affluence : peut-être, comme les églises de jadis,  il leur faut des vitraux pour exalter la lumière.
Les vitraux égaient la monotonie des parcours, comme ils égayaient la monotonie des cérémonies religieuses.

Un faune d'Oxford

Un atlante en forme de faune dans une petite rue d'Oxford, où, manifestement, il a plu, ce qui n'est pas étonnant !
Il orne une entrée qui n'est pas celle d'une bibliothèque ou d'un lieu dévoué à la lecture et à l'étude.
Vous devinez ce qu'il annonce !

jeudi 19 octobre 2017

Température du jour à Arvida (19 octobre 2017)


Un arc-en-ciel d'octobre

Et un arc-en-ciel (double quelques instants) juste devant le parc voisin de chez moi, vers 17h, aujourd'hui : quel automne !
La nature tente-t-elle de faire oublier les horreurs de l'histoire humaine que nous vivons présentement ?

Des églantines du 19 octobre 2017 à Arvida

Dans le fond de mon jardin, cette profusion d'églantines qui fleurissent encore aujourd'hui, malgré le temps et le gel de deux nuits.
D'où cet églantier si fécond peut-il bien venir ?
Où se croit-il ?

Le haïku de la danse



Le haïku de la danse

des fleurs ou des voiles
vents de la terre et du ciel
faites-les danser