dimanche 20 mai 2018

Température du jour à Arvida (20 mai 2018)


Crucifix révélateur

http://artresearchmap.com/app/uploads/2016/11/521b6d1473914b62-680x1024.jpg
Cette œuvre d'Elmgreen & Dragset, intitulée « Reversed Crucifix », révèle ce que Jésus a subi, non pas de la part des Romains, mais de la part des Chrétiens : c'est la position « renversée » de sa crucifixion qui le révèle.
Les Romains l'ont martyrisé, comme ils martyrisaient tous les condamnés à mort de l'empire, la crucifixion étant le moyen « normal » d'exécuter les condamnés à mort.
Les Chrétiens, eux, ont « baisé » celui qu'ils font semblant d'honorer : ils continuent de le faire chaque jour par la structure même qu'ils ont donnée à leur religion, et par leur être !

Dégonflement

C'est une œuvre d'Anatol Knotek. Il s'agit d'un « poème visuel ».
Un dégonflement !
Un dégonflement d'égo !
Un phénomène universel ou particulier !
Vrai dans tous les cas !
Mais j'aimerais qu'en soi(en)t victime(s) qui vous savez !

vendredi 18 mai 2018

Température du jour à Arvida (18 mai 2018)


Megharryccino

À l'occasion du mariage de qui vous savez, « [j]amais à court d’imagination, un barista de Windsor a créé le « Megharryccino », un cappuccino à la mousse imprimée d’une photo du prince Harry et de Meghan Markle. « L’encre de cette machine peut imprimer n’importe quelle photo sur un café. Elle fonctionne comme une imprimante, mais au lieu d’utiliser de l’encre, il s’agit de café vaporisé », explique Edward Durkin, directeur des opérations au Heidi Bakery. »
C'est le travail de cette imprimante qui suscite mon intérêt !

L'invention des images

Voilà comment on invente les images successives de Jésus, pour attirer les vieilles gens, les naïfs et les affligés.
Et pour s'emparer de leurs pauvres économies en prétendant les consoler !

jeudi 17 mai 2018

Température du jour à Arvida (17 mai 2018)


Tableau de mer

Très belle photo (selon moi) d'une partie du port de plaisance de la ville de Cannes, prise à l'occasion du festival de cette année.
C'est la tache jaune du reflet de la lune, au premier plan, en bas, comme un coup de pinceau qui la fait ressembler à un tableau.

Trop douce foudre !

Je ne sais pas vous, mais moi, cette pulvérisation d'une croix par la foudre en France (dans le Puy-de-Dôme, dit-on) me semble digne et juste.
On pourrait attribuer la chose à Jupiter ou au hasard !
Mais s'il existe un Dieu unique, comme l'affirment les religions monothéistes, voire le Dieu postulé par les Juifs et les Chrétiens, c'est à lui, peut-être même à son fils, que j'attribuerais cette foudre et cette colère.
C'est qu'il est scandaleux le mésusage que l'on fait de cet instrument de torture, que l'on dore et « endiamante » pour justifier la richesse dans laquelle vivent ceux qui se réclament du supplicié des années trente de notre époque, travailleur manuel et pauvre.
J'aimerais bien que ce soit eux, les profiteurs du supplice, qui soient pulvérisés par la foudre !
Tous autant qu'ils sont, ont été et seront !

P. S. Plus d'informations ici sur cette pulvérisation !

mercredi 16 mai 2018

Température du jour à Arvida (16 mai 2018)



Le haïku de notre ami chien


Le haïku de notre ami chien


quel bonheur la neige
pour notre ami chien mort hier
quel bonheur la vie


Le haïku des choses sans mots



Le haïku des choses sans mots

il y a des choses 
qui ne jouissent pas de mots
comme celle-ci



Une fleur de pierre architecturale

Ornement architectural du  15e ou 16e siècle.
On l'appelle « boss » en anglais, sans doute à partir du français « bosse », puisque cela signifie ici « en relief », ce qui fait une « bosse » sur la surface où cela est appliqué.
Une fleur de pierre !